Archives par mot-clé : Université Aix Marseille

Odyssée, bibliothèque numérique patrimoniale de l’université d’Aix-Marseille

Odyssée, nom tiré du fameux poème épique d’Homère, est la bibliothèque numérique patrimoniale d’AMU. C’est une initiative d’excellence alimentée à partir des précieux fonds documentaires, aussi riches que variés, issus des réserves de cette université. Le site a été créé en association avec la Bibliothèque Nationale Française (BnF), ainsi qu’avec d’autres acteurs1. Ouverte au public en 2017 Odyssée a pour but de mettre à la disposition des usagers toute la richesse documentaire d’AMU afin de leur permettre d’en profiter quel que soit leur lieu d’habitation. La bibliothèque numérique se présente donc comme un outil de recherche destiné au plus grand nombre au carrefour entre préservation et valorisation. Elle est composée de documents anciens, manuscrits et imprimés, de périodiques imprimés, de monographies, de cours ainsi que de thèses, tous répartis par secteurs : Sciences, Santé, Droit-économie et Lettres. Les rubriques de la plateforme se présentent comme suit: une galerie thématique, des sous galeries thématiques pour le secteur droit, ainsi que des notices.

La plateforme ne présente aucune restriction d’accès, les consultations et déchargements des documents sont libres2 sauf pour utilisation commerciale3. La consultation peut se faire via l’index, par sélection de sujet, par la liste des documents et des fichiers, des formules de requêtes ou encore via le filtrage par facettes en ligne. Le logiciel libre Omeka4 a été choisi pour mettre cette bibliothèque virtuelle à disposition du public.

Continuer la lecture de Odyssée, bibliothèque numérique patrimoniale de l’université d’Aix-Marseille
  1. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille ; Archives nationales d’Outre-Mer ANOM, Aix-en-Provence ; Bibliothèque à vocation régionale de Marseille, BMVR Marseille ; Bibliothèque inter universitaire Cujas universités Paris 1 et Paris 2 ; Bibliothèque Méjanes, Aix-en-Provence ; Chambre de commerce et d’industrie de Marseille-Provence, CCIMP, Marseille ; Maison méditerranéenne des sciences de l’homme, MMSH, Aix-en-Provence []
  2. Licence Public Domain Mark 1.0 []
  3. Dans le respect de la législation en vigueur et du maintien de la mention de source : Aix-Marseille Université []
  4. Logiciel de gestion de bibliothèque numérique mis à disposition sous licence libre []

Les archives du web sur l’inathèque

Dans le cadre d’une série d’interventions de professionnels du parcours médiation de l’histoire et des humanités numériques du master Histoire, civilisations, patrimoine : métiers des archives et des bibliothèques, médiation de l’histoire et humanités numériques, nous avons découvert les outils proposés par l’Institut National de l’Audiovisuel (Ina) à destination de la recherche en sciences humaines et sociales (SHS) au cours des enseignements de Sophie Gebeil1 et de Sophie Gillery2, et en particulier les archives du web accessibles par l’Inathèque.

La conservation des archives de la télévision par l’Ina a été abordée dans un précédent billet et nous allons ici nous attarder sur un autre aspect des missions de l’institution.  Avec la loi DADVSI, l’Ina a pour responsabilité d’archiver les pages web liées à l’audiovisuel comme les sites internet de chaînes, ou encore les pages de fans. Actuellement, l’institution capte 14 500 sites web3 , et afin de mettre à disposition des chercheurs et des étudiants ces fonds conservés, elle a l’initiative de créer l’Inathèque. C’est par ce biais qu’il est possible de consulter les archives du web rassemblées par l’Ina.  

Continuer la lecture de Les archives du web sur l’inathèque

  1. Maître de conférences en histoire contemporaine à Aix-Marseille Université []
  2. Documentaliste à Ina Méditerranée []
  3. Inathèque, http://www.inatheque.fr/
    (consulté le 14/01/2018) []

Nuit européenne des chercheur.e.s : renouer le contact entre sciences et « grand public »

Ce billet est le résultat d’une mise en parallèle entre deux enseignements dispensés dans le cadre de nos deux années de master par François Pacaud, responsable du service blogging scientifique d’OpenEdition et Hannah Robin, chargée de médiation scientifique à l’Université Aix Marseille. François Pacaud a introduit les notions de médiation et de vulgarisation des sciences,tandis que le cours d’Hannah Robin avait pour but d’exposer la diversité des moyens de création et de gestion de projets de médiation. La présentation de l’atelier du “bureau de désinformation” proposé cette année dans le cadre de la Nuit européenne des chercheur.e.s est l’occasion de croiser ces deux cours de master pour dévoiler les projets mis en œuvre dans la médiation des sciences.

Comment de curieuses expressions telles que “boîte à histoire”, “bureau de désinformation”, “histoires dans le noir”, “labo des objets”, “speed-searching” peuvent-elles refléter les sciences ?

Continuer la lecture de Nuit européenne des chercheur.e.s : renouer le contact entre sciences et « grand public »