Archives par mot-clé : catalogage

L’indexation à l’épreuve de la valorisation des thématiques LGBTQI+ dans les bibliothèques

« Our letters were burned, our names blotted out, our books censored, our love declared unspeakable, our very existence denied »

« San Francisco Lesbian and Gay History Project » flyer (circa 1979)1

Les chercheurs et chercheuses qui se sont intéressés à l’essor des mouvements de libération sexuelle d’après-guerre ont régulièrement souligné les liens qui unissent affirmation d’une identité minoritaire et production documentaire2. Ils ont en revanche moins étudié la façon dont ces mouvements ont pu s’appuyer sur la politisation de ce qu’avec Jean-Michel Salaün on pourrait appeler la « documentarisation »3 des ressources ainsi produites. Pourtant, comme l’ont montré des chercheurs tels que Gerard Koskovich ou James V. Carmichael4, aux États-Unis, dès les années 1970, ces mouvements ont fait de la conservation et de la valorisation des collections des bibliothèques et des fonds d’archives un enjeu politique. Ces mobilisations se sont concrétisées par le développement de bibliothèques et d’archives communautaires et par l’apparition de groupes d’intérêts à l’intérieur des associations de professionnels de l’information qui ont travaillé à rendre les bibliothèques plus inclusives.

Continuer la lecture de L’indexation à l’épreuve de la valorisation des thématiques LGBTQI+ dans les bibliothèques

  1. GLBT Historical Society (San Francisco), San Francisco LGBT Groups Ephemera Collection (collection no. GRP EPH), folder : “San Francisco Gay and Lesbian History Project, 1979–1983.” []
  2. À titre d’exemple, on peut citer le travail de John D’Emilio, en particulier le chapitre 7 de son ouvrage publié en 1983. John D’Emilio, 1983, Sexual politics, sexual communities: the making of a homosexual minority in the United States, 1940-1970, Chicago, University of Chicago Press, 1983, 257p. []
  3. « Documentariser, c’est ni plus ni moins traiter un document comme le font, ou le faisaient, traditionnellement les professionnels de la documentation (bibliothécaires, archivistes, documentalistes) : le cataloguer, l’indexer, le résumer, le découper, éventuellement le renforcer, etc. […] L’objectif de la documentarisation est d’optimiser l’usage du document en permettant un meilleur accès à son contenu et une meilleure mise en contexte », Jean-Michel Salaün, « La redocumentarisation, un défi pour les sciences de l’information », Études de communication [En ligne], 30 | 2007, mis en ligne le 01 octobre 2009, consulté le 31 décembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/edc/428 ; DOI : https://doi.org/10.4000/edc.428 []
  4. Gerard Koskovich, « The History of Queer History : One Hundred Years of the Search for Shared Heritage », in National Park Foundation et National Park Service, LGBTQ America : A Theme Study of Lesbian, Gay, Bisexual, Transgender, and Queer History, National Park Foundation, Washington DC, 2016. Ouvrage consulté le 31 décembre 2021, https://www.nps.gov/subjects/lgbtqheritage/upload/lgbtqtheme-heritage.pdf. James V. Carmichael (dir.), Daring to find our names: the search for lesbigay library history, Greenwood Press (Beta Phi Mu monograph series), Westport, Conn, 1998, 251p. []

Ordonner et dominer : quels enjeux de pouvoir à l’œuvre dans nos bibliothèques ? Une analyse à la lumière des études de genre

Lors de la journée d’étude « Chercheur connecté : entre pratiques et méthodes » (octobre 2017), j’ai assisté en tant qu’étudiante du Master 2 Humanités Numériques médiation de l’histoire, métiers des archives et des bibliothèques, à l’intervention de Sarah Lecossais intitulée « Les archives de l’Ina, des terrains à part entière pour les SHS ? ». Au cours de cette intervention, elle souligna comment les logiques d’indexation et de classification d’une base de données, par ses choix de terminologie, ses lacunes, ses biais etc. témoigneraient de l’évolution d’une discipline et plus généralement de la société. C’est cette réflexion qui a inspiré ce billet.

“Ordonner une bibliothèque est une façon silencieuse d’exercer l’art de la critique.”1

Jorge Louis-Borges (1986) Continuer la lecture de Ordonner et dominer : quels enjeux de pouvoir à l’œuvre dans nos bibliothèques ? Une analyse à la lumière des études de genre

  1. Propos tenu au Collège de France, leçon sur “la création artistique” janvier 1983. (page consulté le 28/12/2017),<http://dicocitations.lemonde.fr/citations/citation-2744.php> []

Structurer les données de la recherche en EAD : l’exemple du traitement de l’ANR Colostrum

Depuis 2013, la Phonothèque de la Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme catalogue ses archives sonores sur Calames et génère des liens streaming qui permettent de les écouter en ligne. C’est dans le cadre du traitement, de la diffusion et de la valorisation des données de la recherche – au cœur du travail de la Phonothèque de la MMSH – que s’inscrit le catalogage en EAD de l’ANR Colostrum. Continuer la lecture de Structurer les données de la recherche en EAD : l’exemple du traitement de l’ANR Colostrum

Ecouter/voir en médiathèque publique

Corinne Brun, documentaliste à la médiathèque de la Cité de la Musique (Paris) est intervenue le 7 octobre 2014 dans le cadre du parcours professionnel des Master 1 mention Histoire et Humanités “Métiers des archives, des bibliothèques et de la documentation sonore et audiovisuelle”, HIS Q 211 “Initiation professionnelle”. Plusieurs sites, plateformes et projets ont été évoqués au cours de ces quatre heures. Voilà ci-dessous une synthèse des liens signalés.

Des portails, des facettes, des développements documentaires :

– Une approche de la musique en bibliothèque par des sites web originaux , l’exemple de la médiathèque de Belgique qui propose des créations web exceptionnelles.

– Pour faire connaître à leur public une collection rare de musiques difficiles d’accès, plusieurs projets sont en ligne :

– Les sites des centres de documentation spécialisés permettent de mieux comprendre les nouveaux enjeux de l’intéropérabilité et du catalogage des documents sonores : catalogage à facettes, OAI-PMH, FRBR

  • Le site du Cdmc, centre de documentation de la musique contemporaine, permet de comprendre ce qu’est un bon catalogue à facettes.
  • Pour l’accès aux références : des portails et des formats, les rubriques professionnelles de la BnF permettent de comprendre comment fonctionnent les portails utilisant le protocole OAI-PMH
  • Un exemple de l’usage du protocole OAI-PMH en musique pour la musique contemporaine http://www.musiquecontemporaine.fr/fr/accueil
  • avec une description du protocole OAI-PMH pour ce portail
  • FRBR,
  • Pour aller plus loin… et pas spécifiquement en musique, le
    Web de données.

Un outil central dans le catalogage de la musique, les TUM ouTitres Uniformes Musicaux : explications , normes de catalogage, exemples
– sur le site de Médiadix
– sur le site de l’ACIM
– sur le site de la BnF :

Nouvelles éditorialisations, les webdocs
– Le webdocumentaire du festival d’Aix-en-Provence : http://www.festival-aix.com/webdocs
– Les webdocumentaires sur Arte : http://1914dernieresnouvelles.arte.tv

S’orienter, orienter les publics
– Les signets de la Bnf, domaine musique : http://signets.bnf.fr/html/categories/c_780musique.html
– Le répertoire des sites de la médiathèque de la Cité de la musique
http://mediatheque.cite-musique.fr/masc
(attention changement d’adresse en janvier, voir Philharmonie de Paris)
– Le répertoire de l’association de bibliothécaires, AIBM
http://www.aibm-france.fr/signets-aibm/signets-generalistes
– Interrogation du terme “Musique” sur le répertoire de ressources électroniques Aldébaran : http://aldebaran.revues.org

La bibliothèque comme « 3e lieu » : la médiation
Article de Xavier Galaup dans BBF n°2, juin 2014,
– Le blog de Xavier Galaup: http://www.xaviergalaup.fr/blog/2011/06/11/micro-animations-pour-une-bibliotheque-troisieme-lieu
– Un article sur la médiation en bibliothèque musicale :
http://www.xaviergalaup.fr/blog/2011/05/28/si-tu-ne-viens-pas-a-la-bibliotheque-la-bibliotheque-viendra-a-toi
– Un bel exemple : la médiathèque des Champs libres à Rennes :
http://www.bibliotheque-rennesmetropole.fr
– Biblio remix : http://biblioremix.wordpress.com

L’information professionnelle
Musique en bibliothèque, sous la direction de Gilles Pierret. Ed. du Cercle de la librairie, 2012
(LE livre de référence ! Un ouvrage collectif qui examine l’essentiel des sujets et des problématiques actuelles)
• Le BBF, Bulletin des Bibliothèques de France
La formule de la revue est renouvelée en 2014 à la recherche d’une diffusion vers des publics élargis. Voir en particulier le n°2 sur le thème “La musique, nouveaux enjeux”, qui comporte un article sur la médiathèque de la Cité de la musique (rédigé par plusieurs personnes de l’équipe).
voir aussi celui de Xavier Galaup, sur le 3e lieu.

Site pour les professionnels
– La BnF, rubrique “Outils et normes” : http://www.bnf.fr/fr/professionnels.html
– L’Enssib : Formations et EnssibLab sur le numérique  : http://www.enssib.fr

Les associations professionnelles
– ACIM – Association pour la coopération des professionnels de l’information musicale : http://www.acim.asso.fr
– AFAS – Association française des archives sonores, orales et audiovisuelles : http://afas.revues.org
– AIBM – Association internationale des bibliothèques, archives et centres de documentation musicaux : http://www.aibm-france.fr (groupe français de IAML)
– IAML – International association of music libraries, archives and documentation centre : http://www.iaml.info

Des personnalités
Des nouvelles du monde musical, diffusion, documentation par
– Gildas Lefeuvre : http://www.gildaslefeuvre.com
– Gilles Rettel : http://blog.formations-musique.com

Pour toute question, complément d’information, suggestion, n’hésitez pas à contacter Corinne Brun, Médiathèque de la Cité de la musique
221 av Jean-Jaurès
75019 Paris
01 44 84 46 85
cbrun-at-cite-musique.fr

Crédits photographiques de l’image à la une : Cité de la musique par Magnus Manske, CC-BY-SA-2.0-fr.