Bloguer en bibliothèque

La MMSH n’est pas la seule à bloguer sur la plateforme Hypothèses, les bibliothèques l’utilisent aussi. La cinquantaine de carnets présents représente un infime échantillon de la pluralité des blogs de bibliothèques francophones, un rapide coup d’œil sur la liste des blogs de bibliopédia nous le confirme. Le cours de Delphine Cavallo  « Écriture numérique pour la médiation scientifique. Bloguer pour les bibliothèques et les archives » au sein du master Métiers des archives, des bibliothèques. Médiation de l’histoire et humanités numériques a abordé les différents sujets de billet possibles pour les bibliothèques.
Ce billet se propose de donner un rapide aperçu de quelques sujets  traités par certains carnets de bibliothèques 
d’Hypothèses.

Continuer la lecture de Bloguer en bibliothèque

Verdun, le cinéma et l’Histoire : les enjeux de la transmission de l’histoire par le cinéma

Étudiantes du master 2, métiers des archives et des bibliothèques, médiation de l’histoire et humanités numériques, nous avons assisté, le 8 octobre 20181, à la journée annuelle dédiée aux Visual Studies2, organisée par le pôle image/son, pratiques du numérique en SHS de la MMSH3, l’UMR TELEMMe4 et l’Ina Méditerranée5. Au cours de cette journée, des chercheurs et des professionnels de l’Ina sont intervenus afin de s’interroger sur la collecte, l’organisation et les modalités d’accès aux fonds constitués en situation de guerre. Nous nous sommes intéressées à la question des enjeux de la transmission de l’histoire par le cinéma évoquée par Clément Puget6 lors de son intervention.

Continuer la lecture de Verdun, le cinéma et l’Histoire : les enjeux de la transmission de l’histoire par le cinéma

  1. Programme en ligne sur le billet de blog du master: https://masterabd.hypotheses.org/1024 []
  2. Sur le site du  CNRS le terme est ainsi défini : « L’expression Visual Studies correspond à un courant de recherche apparu au début des années 1990 dans les pays Anglo-saxons. Ce courant englobe la pluralité des phénomènes que recouvrent les notions de vision, de visualisation et d’univers visuels, qu’il s’agisse pour ceux-ci de leurs diverses manifestations, de leurs codes fondamentaux, de leurs frontières ou encore de leurs modes de circulation et de fonctionnement. Ce vaste champ d’études concerne par conséquent aussi bien les nombreux dispositifs à l’œuvre dans les dimensions visibles des cultures humaines que les mécanismes neurocognitifs de la perception ou l’ensemble foisonnant des anciennes et des « nouvelles » images. ». http://www.cnrs.fr/inshs/recherche/RTP-Visual-Studies/definition.htm []
  3. https://imageson.hypotheses.org/ []
  4. https://telemme.mmsh.univ-aix.fr/default.aspx []
  5. https://institut.ina.fr/institut/en-regions/ina-mediterranee []
  6. Puget Clément, historien et Maître de conférences en Cinéma et audiovisuel à l’Université Bordeaux Montaigne, spécialiste des rapports entre Histoire et cinéma. Sa thèse s’intitule L’é(s)preuve(s) de Verdun : l’écriture de l’histoire dans le cinéma français depuis 1916. Il est l’auteur de Verdun, le cinéma, l’événement, nouveau monde édition, Paris, 2016. []

On bloggue à la MMSH !

Hypothèses fête ses dix ans en 2019 !1 La plateforme compte aujourd’hui 2764 carnets présents au catalogue (dont  2223 en français). L’équipe d’Hypothèse choisit de valoriser et de mettre en une sur sa page, les billets dont le contenu et la forme sont originaux et remarquables. Chaque carnet référencé est pourvu d’un ISSN2. Continuer la lecture de On bloggue à la MMSH !

  1. La plateforme est intégrée à OpenEdition, une infrastructure d’édition électronique qui comprend également une plateforme de revues, OpenEdition Journals, une plateforme de livres, OpenEdition Books, et un agenda des événements académiques, Calenda []
  2. International Standard Serial Number, attribué par la BNF []

Histoires d’alumni

Le master Métiers des Archives et des Bibliothèques existe depuis la rentrée 2005 au sein d’Aix-Marseille université dans le département d’histoire. La spécialité “Archives orales et audiovisuelles” a été ajoutée en 2012 puis le parcours est devenu “Médiations de l’histoire & humanités numériques” en 2015. Lorsque nous entrons dans une formation, nous avons toujours une incertitude : avons-nous  fait le bon choix de formation ? Trouverons-nous des débouchés professionnels ? Rien de tel pour vaincre ses doutes, que de savoir ce que sont devenus les “anciens”. C’était mon cas lorsque je suis rentrée dans ce master. C’est pourquoi j’ai pris contact avec une vingtaine d’anciens étudiants de trois promotions différentes, j’ai pu récolter sept témoignages (cinq par mail et deux par entretien), j’en ai retenu cinq pour écrire ce court billet.

Continuer la lecture de Histoires d’alumni

Diffuser les archives sur internet : l’exemple de la collection « Photos Normandie » sur Flickr

Selon l’article 211-2 du code du patrimoine français1, les archives sont des documents conservés dans l’intérêt public, tant pour les besoins de la gestion, que de la justification du droit des personnes ou que pour la documentation historique de la recherche. Une des missions essentielles des centres d’archives indiquée dans le chapitre 3 du livre II du Code du Patrimoine est leur circulation afin d’agrandir leur champ  de diffusion2. La question de la diffusion des archives sur internet a été abordée à maintes reprises au cours des enseignements du Master “Histoire, civilisations et patrimoine : métiers des archives et des bibliothèques. Méditations de l’histoire & humanités numériques”. J’ai choisi ici un exemple présenté par Sophie Gebeil, historienne (UMR TELEMMe) dans le cadre de son cours L’histoire à l’ère numérique : usages historiographiques des outils numériques.

Continuer la lecture de Diffuser les archives sur internet : l’exemple de la collection « Photos Normandie » sur Flickr

  1. Article modifié pour la dernière fois le 7 juillet 2016. []
  2. Voir : http://www.ressi.ch/book/export/html/84 []

HAL AMU, une valorisation des travaux en open access des chercheur.e.s d’AMU

HAL (Hyper Article en Ligne) est une plateforme de dépôt et de diffusion d’écrits scientifiques, notamment d’articles de revues, de chapitres d’ouvrages et de thèses, dans leurs intégralités. Des portails d’archives ouvertes ont été mis en place pour des institutions, parmi elles Aix-Marseille université avec le portail HAL AMU. Créé en décembre 2014, il compte aujourd’hui plus de 26 0001 documents en texte intégral.

Continuer la lecture de HAL AMU, une valorisation des travaux en open access des chercheur.e.s d’AMU

  1. : Voir https://hal-amu.archives-ouvertes.fr/ consultée le 19/11/18 à 18 :37m []

Nuit européenne des chercheur.e.s : renouer le contact entre sciences et « grand public »

Ce billet est le résultat d’une mise en parallèle entre deux enseignements dispensés dans le cadre de nos deux années de master par François Pacaud, responsable du service blogging scientifique d’OpenEdition et Hannah Robin, chargée de médiation scientifique à l’Université Aix Marseille. François Pacaud a introduit les notions de médiation et de vulgarisation des sciences,tandis que le cours d’Hannah Robin avait pour but d’exposer la diversité des moyens de création et de gestion de projets de médiation. La présentation de l’atelier du “bureau de désinformation” proposé cette année dans le cadre de la Nuit européenne des chercheur.e.s est l’occasion de croiser ces deux cours de master pour dévoiler les projets mis en œuvre dans la médiation des sciences.

Comment de curieuses expressions telles que “boîte à histoire”, “bureau de désinformation”, “histoires dans le noir”, “labo des objets”, “speed-searching” peuvent-elles refléter les sciences ?

Continuer la lecture de Nuit européenne des chercheur.e.s : renouer le contact entre sciences et « grand public »

La place de l’historien dans la société

Dans le cadre d’un cours donné par madame Maryline Crivello, professeur d’Histoire, aux étudiants de Master 2 « Métiers des archives et des bibliothèques, médiation de l’histoire et humanités numériques » et portant sur la médiation de l’histoire et les usages publics du passé, le thème de la place de l’historien dans la société a  fait l’objet d’une réflexion. Continuer la lecture de La place de l’historien dans la société

Décrire pour mieux traduire : L’exemple des référentiels d’ISIDORE mobile

On ne présente plus aujourd’hui la plateforme de recherche ISIDORE.

Réalisation du Très Grand Équipement Adonis1 commandé par le CNRS en 2009, elle est aujourd’hui gérée par la Très Grande Infrastructure de Recherche (TGIR) Huma-num. Les nombreuses applications qu’elle propose, ouvrent la voie vers un accès libre, enrichi et multilingue aux données de la recherche scientifique française en Sciences Humaines et Sociales (SHS). Depuis maintenant deux ans, une nouvelle plateforme, ISIDORE Mobile, permet également de bénéficier des services d’ISIDORE à partir d’une interface simplifiée et compatible avec tout type de dispositifs électroniques. Continuer la lecture de Décrire pour mieux traduire : L’exemple des référentiels d’ISIDORE mobile

  1. En 2013, le TGE Adonis a été associé à la plateforme Corpus-IR (Coopération des Opérateurs de Recherche Pour un Usage des Sources numériques), elle-même créée pour faciliter l’accès aux documents de la recherche en SHS. Cet ensemble forme aujourd’hui la TGIR Huma-Num. []

Ordonner et dominer : quels enjeux de pouvoir à l’œuvre dans nos bibliothèques ? Une analyse à la lumière des études de genre

Lors de la journée d’étude « Chercheur connecté : entre pratiques et méthodes » (octobre 2017), j’ai assisté en tant qu’étudiante du Master 2 Humanités Numériques médiation de l’histoire, métiers des archives et des bibliothèques, à l’intervention de Sarah Lecossais intitulée « Les archives de l’Ina, des terrains à part entière pour les SHS ? ». Au cours de cette intervention, elle souligna comment les logiques d’indexation et de classification d’une base de données, par ses choix de terminologie, ses lacunes, ses biais etc. témoigneraient de l’évolution d’une discipline et plus généralement de la société. C’est cette réflexion qui a inspiré ce billet.

“Ordonner une bibliothèque est une façon silencieuse d’exercer l’art de la critique.”1

Jorge Louis-Borges (1986) Continuer la lecture de Ordonner et dominer : quels enjeux de pouvoir à l’œuvre dans nos bibliothèques ? Une analyse à la lumière des études de genre

  1. Propos tenu au Collège de France, leçon sur “la création artistique” janvier 1983. (page consulté le 28/12/2017),<http://dicocitations.lemonde.fr/citations/citation-2744.php> []

Littérature et vulgarisation des sciences

Ce billet est, essentiellement, un compte-rendu de lecture d’un chapitre de l’ouvrage Savants et ignorants. Une histoire de la vulgarisation des sciences1 de Daniel Raichvarg et Jean Jacques, qui nous a été conseillé pour préparer la séance d’enseignement avec François Pacaud2. Il s’intéresse à la dimension écrite de la vulgarisation et, au sein de celle-ci, à la seule littérature. Il essaie de répondre à trois questions : comment s’y est-on employé pour vulgariser les sciences ? Quelles ont été les techniques utilisées ? Comment ces livres ont-ils été accueillis ? Continuer la lecture de Littérature et vulgarisation des sciences

  1. RAICHVARG Daniel, JACQUES Jean, Savants et ignorants. Une histoire de la vulgarisation des sciences, éditions du Seuil, collection Points (série Sciences), 2003. []
  2. Cours HIS S45 (“Médiation de l’histoire et humanités numériques”), séance de François PACAUD : “Médiation scientifique. Histoire, enjeux et pratiques”. []

La vie dissonante de l’archive audiovisuelle

Le 16 octobre s’est déroulée à la MMSH la journée annuelle dédiée aux Visual Studies, organisée par Maryline Crivello et Sophie Gebeil. Cette journée annuelle a été mise en place également grâce au Pôle Image-Son, le laboratoire TELEMMe, l’Ina méditerranée  et avec la participation du Master « métiers des archives et des bibliothèques, médiation de l’Histoire et humanités numériques ». Programme disponible sur le site du pôle image et son.

 

Les archives audiovisuelles sont en train de perdre leur sens propre. C’est ce postulat qui a été mis en avant lors de la journée du 16 octobre[1] concernant les Visual Studies[2], nous voulons ici retracer la conférence de Matteo Treleani[3], Maître de Conférences en communication à l’Université de Lille, et sur les différents enjeux qui entourent les archives audiovisuelles avec l’utilisation des outils numériques dont nous disposons aujourd’hui. Ce chercheur est notamment l’auteur de deux ouvrages Qu’est-ce que le patrimoine numérique, paru en 2017 ainsi que Mémoires audiovisuelles. Les archives en ligne ont-elles un sens? (2014). Etudiants en Master 2 « Métiers des archives et des bibliothèques. Humanités numériques et médiations de l’histoire » à l’Université Aix-Marseille, les questions des ressources audiovisuelles et celle du dépôt légal du Web nous intéressent particulièrement, notamment celles de la contextualisation des objets audiovisuels qui nous semblent être un thème capital pour nos futurs métiers. Continuer la lecture de La vie dissonante de l’archive audiovisuelle

Les reconstitutions : une histoire de mémoire ?

Longtemps réservées à un milieu scientifique, l’étude et la transmission de l’Histoire s’ouvrent aujourd’hui à un public de non professionnels notamment à travers le phénomène des reconstitutions historiques. Maryline Crivello, professeure d’histoire moderne, spécialiste de la “Living History”, dispense un cours sur la médiation de l’histoire et les usages publics du passé dans le cadre du parcours “Médiation de l’histoire et humanités numériques” de notre Master que nous avons choisi de vous retransmettre. Continuer la lecture de Les reconstitutions : une histoire de mémoire ?

En bibliothèque on est chez soi : voyage à la Médiathèque de Martigues…

Les enjeux des bibliothèques aujourd’hui : convivialité, proximité, innovation.

« Si quiconque, entrant dans une bibliothèque, n’y décèle rien qui lui soit déjà familier, alors il lui est signifié, j’ose dire avec violence, que cet endroit n’est pas pour lui. » Dominique Lahary1.

Nous en avons déjà entendu parler en Master 1 en 2015-2016 lors des enseignements de Sylvain Borzillo sur le thème de « Ouverture, accueil, renseignement », et cette année, en Master 2, lors de l’intervention de Cristina Chambrial. Dans le cadre de l’UE option Bibliothèques – Pratiques professionnelles, les enjeux des bibliothèques aujourd’hui ont été abordés. Le cours a apporté des éclairages sur les « nouveaux publics : nouveaux services » en faisant référence notamment à la bibliothèque 3ème lieu. Ce concept est cœur du débat actuel des professionnels sur l’avenir des salles de lecture et les rapports avec les usagers. Le monde des bibliothèques vit l’ère de la conception d’une action novatrice et créative, mais surtout harmonieuse et adaptée aux besoins variés d’un public fort hétérogène. Continuer la lecture de En bibliothèque on est chez soi : voyage à la Médiathèque de Martigues…

  1. Bibliothécaire, directeur de la Bibliothèque départementale du Val d’Oise. Cf. Lahary, Dominique, « Du profil de poste au métier », Bulletin d’informations de l’Association des bibliothécaires français, 1994, n° 164 []

Les usages d’Internet par les historiens

Il semble désormais acquis de dire qu’Internet a bouleversé les pratiques en s’immisçant aussi bien dans la vie quotidienne que dans le milieu professionnel. Mais qu’en est-il du monde de la recherche, et plus particulièrement des disciplines historiques ? Quels usages les historiens peuvent-ils faire d’Internet ? Étudiantes en Master 2 « Métiers des archives et des bibliothèques. Médiation de l’histoire et humanités numériques », nous avons assisté, dans le cadre de nos enseignements, à un cours de Sophie Gebeil, maître de conférence en histoire contemporaine à l’ESPE1, portant sur cette problématique.
Continuer la lecture de Les usages d’Internet par les historiens