Archives de catégorie : Mémoires de Master

Le fonds Akoli Daouel : une introduction à la culture orale nigérienne

Akoli Daouel, né en 1937 à Tchingarène, département d’In-Gall, dans la région d’Agadez (Niger), est un ancien journaliste et homme politique nigérien. Issu d’une famille d’éleveur de bétail dont le père était chef de tribu, il devient dans les années 1960, le premier infirmier touareg du Niger. Le parcours d’Akoli Daouel au cœur du moment de la décolonisation est marqué par les évolutions liés au besoin d’élite formée dans un pays naissant : infirmier, journaliste, homme de radio, enseignant, entrepreneur dans le domaine du tourisme, acteur politique. Sa vie politique débute en 1970 et se continue avec quelques interruptions jusqu’en 2001 où il occupe deux postes de ministre sous deux gouvernements différents . Pendant cette période, il occupe plusieurs postes à responsabilité  mais il est aussi journaliste ; il couvre les déplacements d’Hamani Diori, devenu le premier président de la République du Niger en 19601. Entre 1961 et 1963, sa carrière de journaliste le mène à devenir directeur de la station régionale de Radio Niger d’Agadez puis, après 1974, il devient directeur des programmes de La Voix du Sahel2. En 1981, il est le directeur d’une société d’Etat, la Société Nigérienne de Télévision (SNT), qui a commencé à introduire la réception en noir et blanc des émissions télévisées au Niger. Continuer la lecture de Le fonds Akoli Daouel : une introduction à la culture orale nigérienne

  1. Fiche wikipédia, « Akoli Daouel » : https://fr.wikipedia.org/wiki/Akoli_Daouel []
  2. A la suite du coup d’Etat de Seyni Kountché, Radio Niger, créé en 1958, devient La Voix du Sahel en 1974. Cette station dépend depuis 1967 de l’Office de radiodiffusion-télévision du Niger – ORTN. []

Gabriel Boissy : un des auteurs de l’idée de la flamme sous l’Arc de Triomphe ayant légué sa bibliothèque à la ville d’Aix

Cet article a été rédigé dans le cadre du travail de mémoire pour l’obtention du Master 1 en Histoire, civilisations, patrimoine, parcours « Métiers des archives et des bibliothèques. Médiation de l’histoire et humanités numériques. » à Aix-Marseille Université,1 à la bibliothèque Méjanes, bibliothèque municipale de la ville d’Aix-en-Provence. En effet, les informations sur Gabriel Boissy son extrêmement rares, quelques soient les supports, aussi la publication de sa biographie nous a semblé être importante pour la visibilité du fonds qu’il a légué à la Méjanes. Une notice sur la Wikipédia, l’encyclopédie libre, a été également rédigée.

Gabriel Boissy, écrivain, journaliste, rédacteur en chef de Comœdia,2 critique théâtral, est très peu connu du public. Pourtant, avec le sculpteur Grégoire Calvet – tous deux combattants de la Guerre Guerre – c’est lui qui a proposé d’allumer la flamme éternelle au tombeau du Soldat inconnu sous l’Arc de Triomphe.

Continuer la lecture de Gabriel Boissy : un des auteurs de l’idée de la flamme sous l’Arc de Triomphe ayant légué sa bibliothèque à la ville d’Aix

  1. Voir l’article Devenir archiviste et bibliothécaire, spécialité Médiation de l’histoire et humanités numériques pour plus d’informations. []
  2. Comœdia est un journal culturel de presse écrite français qui a paru de 1907 à 1944. []

La transition bibliographique chez Freud : mémoire M2 de Clémence Harter

Clémence Harter, a soutenu en septembre 2018 un mémoire de deuxième année de master au sein du Département d’Histoire, option Métiers des archives et des bibliothèques. Médiations de l’Histoire et humanités numériques  sous le titre : Valoriser une collection à l’aide d’un SIGB de nouvelle génération. Aujourd’hui, elle est bibliothécaire au sein de la médiathèque Valentin Haüy1. Ce billet est le premier à présenter un mémoire d’étudiant.e soutenu dans le cadre du master. Il est introduit par une ancienne étudiante (promotion 2018-2019), Laurence Salze.

La bibliothèque Sigmund Freud

Histoire

Sigmund Freud développe ses théories à partir de 1902 à Vienne en Autriche ; ses premiers ouvrages sont traduits pour la première fois en 1923. En 1926, la Société psychanalytique de Paris  est fondée sous l’impulsion de Marie Bonaparte, elle-même disciple du père de la psychanalyse. Au gré des débats et conflits au sein des différentes « chapelles », la SPP2 demeure le lieu de transmission de valeurs et positions théoriques affirmées. La bibliothèque créée en 1934 devient l’appui de l’Institut destiné à la formation des analystes et à la recherche. Continuer la lecture de La transition bibliographique chez Freud : mémoire M2 de Clémence Harter

  1. La médiathèque Valentin Haüy propose des livres adaptés pour les personnes aveugles, déficientes visuelles ou ne pouvant lire du fait d’un handicap. Elle propose de très nombreux titres, disponibles sur divers supports adaptés. Près de 30000 livres audios et 20000 livres en braille sont disponibles sur place ou à distance. []
  2. SPP : Société psychanalytique de Paris []