On bloggue à la MMSH !

Hypothèses fête ses dix ans en 2019 !1 La plateforme compte aujourd’hui 2764 carnets présents au catalogue (dont  2223 en français). L’équipe d’Hypothèse choisit de valoriser et de mettre en une sur sa page, les billets dont le contenu et la forme sont originaux et remarquables. Chaque carnet référencé est pourvu d’un ISSN2.

 Pourquoi blogguer ? Un blog est un dispositif de flux qui a l’avantage de créer des habitudes de lecture en empruntant les formes et les  modes de diffusion des médias sociaux. L’attractivité par la forme et le fond, la pérennité3 de leur présence en ligne permettent aux carnets de se doter d’identités numériques propres. Le carnet offre ainsi l’occasion de tisser des liens de confiance dans, et entre, des communautés qui partagent des intérêts communs.

Écrire avec le numérique ?4 L’écriture numérique5 est fondamentalement une écriture protéiforme, qui produit un texte numérique hybride, porteur d’un style parfois “journalistique”, voire proche de l’oral. On utilise des outils numériques dynamiques6. Il importe de se soucier de la spécificité de l’écriture sur internet pour préserver une expérience de lecture de qualité. Écrire sur le web, c’est aussi interagir avec le lecteur, qui par ses commentaires, construit un dialogue qui pourra prolonger et enrichir le texte d’origine.

Ce que le blog apporte à la recherche.7 Quelles que soient les motivations des créateurs de blogs scientifiques, ils offrent aux chercheurs l’opportunité de montrer la science en train de se faire, de créer des réseaux, d’ouvrir la recherche à des lecteurs qui ne sont pas toujours issus de la communauté académique, dans un nouvel  espace public numérique. Pour certains, comme  Jill Walker Rettberg (Université de Bergen,Norvège), citée par Antoine Blanchard, le blog est un outil de construction de la recherche elle même : “Research happens in blogs, and in the conversations between blogs. Blogs aren’t about documentation, they’re about doing, thinking and discussing. And they’re about catching fleeting thoughts and making them explicit”.

Un outil  pour développer de nouvelles compétences. S’engager dans la publication d’un carnet permet de développer ou d’enrichir des compétences personnelles et professionnelles8. Il s’agit de maîtriser des outils de publication sur internet, savoir produire des contenus pour le web, réaliser des documents synthétiques, maîtriser des interactions en ligne, connaître la législation en matière de droits d’auteurs,  le droit à l’image, les licences libres Creatives Commons .

Le portail des Carnets de la MMSH. Le projet est né en 2011 sous l’impulsion  du Pôle image, son, pratiques du numérique en sciences humaines9 en collaboration avec l’équipe du CLEO. Véritable  fenêtre ouverte sur les activités des chercheurs, étudiants et personnels au sein de leurs différents laboratoires10, le portail propose à la une, de façon antéchronologique, les billets au fil de leur publication dans les différents carnets. On accède par le menu à la liste des carnets. Le  portail offre la possibilité de basculer directement sur les contenus. On compte actuellement environ  quatre-vingt carnets valorisés à la MMSH.

On y trouve :

Image 1, Photo by John-Mark Smith on Unsplash
Image 1, Photo by John-Mark Smith on Unsplash
  • Des carnets de pôles  ou programmes : ImageSon (Pôle image, son, pratiques numériques en sciences humaines et sociales).
  • Des outils pour les chercheurs :  À propos d’éthique et de droit,  (Diffuser les données numériques de la recherche en sciences humaines et sociales).
  • Des carnets liés à des projets, programmes ANR, A*MIDEX : Archives en bibliothèques,  Hydromed (Gestion des ressources hydrauliques en Méditerranée au 1er millénaire avant notre ère), Necrolog, (Recherches du programme ANR CoRPS), Systèmes policiers (Histoire des systèmes policiers en Europe).
  • Des carnets de jeunes chercheurs : Jeunes Chercheurs de TELEMME.
  • Des carnets de Masters : MOMARCH (Master d’archéologie maritime de l’Université d’Aix-Marseille – Amidex), Papel y Pantalla (Étudiant·e·s du Master d’Études hispaniques et latino-américaines d’Aix-Marseille Université), Masterabd (Master métiers des archives et des bibliothèques. Médiation de l’histoire et humanités numériques).
  • Des carnets d’associations :  AFEA (Association française d’ethnologie et d’anthropologie), Diwan (Association des Doctorants en Histoire des mondes musulmans médiévaux).
  • Des carnets outils de chercheur : Deus ex machina (Religion, normes et marchés ou les petites fabriques de religieux, carnet d’enquêtes de Florence Bergeaud-Blackler).
  • Des carnets de laboratoires et interlaboratoires : Anthropologie Aix-Marseille (Séminaire inter-laboratoires d’anthropologie Aix-Marseille), Les carnets de l’IREMAM.

Mes coups de cœur !

Image 2, Photo by Jon Tyson on Unsplash.
Image 2, Photo by Jon Tyson on Unsplash.

Laurence Salze
Master 2 Métiers des archives et des bibliothèques.
Médiation de l’histoire et humanités numériques.

Crédits photographiques: licence Unsplash.

Image à la une, Photo by rawpixel on Unsplash, Image 1, Photo by John-Mark Smith on Unsplash, Image 2, Photo by Jon Tyson on Unsplash.

 

  1. La plateforme est intégrée à OpenEdition, une infrastructure d’édition électronique qui comprend également une plateforme de revues, OpenEdition Journals, une plateforme de livres, OpenEdition Books, et un agenda des événements académiques, Calenda []
  2. International Standard Serial Number, attribué par la BNF []
  3. Bien entendu cela dépend de la vitalité des Carnets, certains sont “endormis”. On considère, sur Hypothèses, et sur le portail de la MMSH,  comme inactif un carnet qui n’a pas eu d’activité pendant deux années consécutives. []
  4. J. Aymard, « Écriture numérique », in Humanités numériques, 1er décembre 2014,www.ensci.com/blog/humanitesnumeriques/2014/12/01/ecriture-numerique consulté le 15/12/2018 []
  5. Stéphane Crozat, Bruno Bachimont, Isabelle Cailleau, Serge Bouchardon, Ludovic Gaillard, « Éléments pour une théorie opérationnelle de l’écriture numérique », Document numérique 2011/3 (Vol. 14), 9-33.https://www.cairn.info/revue-document-numerique-2011-3-page-9.htm, consulté le 15/12/2018 []
  6. liens hypertextes, objets média audiovisuels, image, son, ou des médias distants – vidéo, carte à enrichir … []
  7. J’emprunte ici le titre de BLANCHARD, Antoine. Ce que le blog apporte à la recherche In : Read/Write Book : Le livre inscriptible [en ligne]. Marseille : OpenEdition Press, 2010 (généré le 30 décembre 2018 []
  8. Selon les informations tirées du cours de Delphine Cavallo, Écriture numérique pour la médiation scientifique. Bloguer pour les bibliothèques et les archives, 24/9/2018 []
  9. Ce Pôle est un programme transversal de la MMSH, co-dirigé par Maryline Crivello et Véronique Ginouvès. Depuis 2017, Delphine Cavallo et Annick Richard ont rejoint Véronique Ginouvès,  au sein de l’équipe de rédaction. []
  10. Onze unités mixtes de recherche sont attachées à la MMSH. []

Une réflexion sur « On bloggue à la MMSH ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.