Tous les articles par Véronique Ginouvès

Devenir archiviste et bibliothécaire, spécialité médiation de l’histoire et Humanités Numériques

Le département « Histoire et Humanités » d’Aix-Marseille université propose depuis trois ans une spécialité au sein des enseignements d’histoire s « Métiers des archives et des bibliothèques. Médiation de l’histoire et humanités numériques ». L’objectif est de préparer les étudiants aux professions d’archivistes et de bibliothécaires, en prenant en compte la convergence de ces métiers et en les plaçant au coeur des humanités numériques.

La formation aborde, classiquement, les questions de préservation, de conservation et de valorisation de tout  type de document :  manuscrit,  imprimé,  photographique,  électronique,  sonore, audiovisuel ou cinématographique. Mais, en prenant conscience que les usages du numériques et certains dispositifs réglementaires récents ont eu tendance à faire converger les métiers des archives, des bibliothèques et de la valorisation du patrimoine  vers  un  certain  nombre  de  compétences  communes les responsables du Master ont voulu les prendre en compte. Ainsi, plusieurs enseignements portent sur la connaissance des systèmes  d’information et des formats de traitement de données,  la maîtrise du champ réglementaire dans le domaine du droit de la propriété littéraire et artistique mais aussi sur la compréhension des question éthique que pose la diffusion des données culturelles et scientifiques, l’appréhension des pratiques de l’histoire dans l’espace public, l’expertise dans le domaine des humanités numériques et de la médiation scientifique.

Les enseignements portent également sur les problématiques de numérisation, d’accès aux collections documentaires et aux archives numériques patrimoniales. Le contexte économique et social, technique, juridique et politique de la préservation des données numériques, à tous niveaux et pour tous types de données, est pris en compte. Enfin dans l’objectif de  faciliter  le  recrutement  dans  le  secteur  public,  le Master propose de préparer aux épreuves du concours d’attaché territorial de conservation du patrimoine.

N’hésitez pas à contacter les enseignantes responsables du Master pour obtenir des informations complémentaires : Maryline Crivello1, Céline Régnard2, Laure Verdon3 ou, pour des informations complémentaires sur le parcours « Humanités numérique et médiation de l’histoire », Véronique Ginouvès4.

Métiers visés : professionnel.le.s de l’information scientifique et technique. Par des cours théoriques, des stages en situation, des apprentissages techniques, à préparer soit à des concours publics, soit à des fonctions de conseil ou de médiation auprès des acteurs du secteur privé.

Pour vous donner un exemple des enseignements, consultez les billets rédigés par les étudiants de Master2 de la promotion 2016-2017.

Vous pouvez également consulter la fiche de présentation des enseignements du Master.

Les institutions qui collaborent avec ce master :
Les Archives municipales de la ville de Marseille
Les Archives départementales des Bouches-du-Rhône – Archives13
Le Centre pour l’édition électronique ouverte
La TGIR Huma-Num
L’ Institut national de l’audiovisuel – Ina Méditerranée
La Médiathèque de Berre-l’Etang
La Médiathèque de Martigues Louis Aragon
Le MuCEM
Le Musée d’histoire de Marseille
La Phonothèque de la MMSH
Le SCD – Aix-Marseille Université
L’UMR TELEMMe – Temps, Espaces, Langage, Europe Méridionale –  Méditeranée

 

Crédits photographiques : image du campus de la Maison méditerranéenne des sciences de l’homme où se tiennent un partie des cours, photographie 2016 par Ariane Néroulidis, CC-BY.

  1. maryline<dot>crivello<at>univ<dash>amu<dot>fr []
  2. celine<dot>regnard<at>univ<dash>amu<dot>fr []
  3. laure<dot>verdon<at>univ<dash>amu<dot>fr []
  4. (veronique<dot>ginouves<at>univ<dash>amu<dot>fr []

Valoriser les archives, diffuser les savoirs : dynamiques de partage et methodes innovantes

Le 27 novembre 2014, l’AEDAMU en collaboration avec UMR 7303 TELEMME et les Archives Municipales de Marseille organisent une journée d’étude associée au Master (S.H.S.), mention Histoire et Humanités, « Métiers des archives, des bibliothèques, de la documentation audiovisuelle et sonore » sur le thème Valoriser les archives, diffuser les savoirs : dynamiques de partage et méthodes innovantes . Cette journée sera aussi l’occasion pour les participants de visiter l’exposition sur la guerre de 1914-1918

Programme de la journée

8h30 Accueil des participants et petit-déjeuner

9h Ouverture de la journée par Mme Sylvie CLAIR (responsable des Archives de Marseille), Mme Maryline CRIVELLO (directrice de l’UMR 7303 Telemme – AMU-CNRS) et M. Nicolas DE- GANT (coordinateur de la journée d’étude)

Présidence : Mme Maryline CRIVELLO (directrice de l’UMR 7303 Telemme – AMU- CNRS)

9h10 Mme Christine MARTELLA (directrice des archives départementales de Vaucluse) ▪ L’archiviste et l’instrument de recherche : de nouveaux paradigmes à l’aune de la société numérique

9h50 Mme Isabelle CHIAVASSA (chargée d’inventaire et de recherches dans les fonds de l’Algérie aux Archives nationales d’outre-mer) et Mme Isabelle DION (responsable de l’iconothèque, des publications et des expositions aux Archives nationales d’outre-mer) ▪ Quelques actions de valorisation virtuelle aux Archives nationales d’outre-mer

10h30 PAUSE

10h45 Mme Mylène PARDOEN (chercheur à Passages XX-XXI (EA 4160) à l’Université Lyon 2) ▪ Archi’sons : la valorisation d’archives par le sonore

11h25 M. Raymond RUOT (service éducatif des Archives municipales de Marseille) ▪ Mise en place de stages de citoyenneté entre le service territorial d’éducation en milieu ouvert (STEMO) et le service éducatif des Archives de Marseille

12h15 PAUSE DÉJEUNER

14h Ouverture de l’après-midi Présidence : Mme Laure VERDON (directrice-adjointe de l’UMR TELEMME, AMU-CNRS)

14h10 M. Clément DORIVAL (auteur-réalisateur, Lieux fictifs) ▪ Images en mémoire, images en miroir

14h50 M. Romain JOULIA (directeur des Archives municipales de Rennes) ▪ Les Archives, un patrimoine riche de ses habitants

15h30 PAUSE

15h45 Mme Maïwenn BOURDIC (adjointe à la responsable des archives aux Archives municipales de Boulogne-Billancourt) ▪ Wikipedia aux archives

16h25 M. Jérôme BLACHON (responsable du centre aixois des Archives départementales des Bouches- du-Rhône) ▪ Après les 4 (ou 5) C : le V de Valorisation comme composante à part entière de la profession

17h05 Clôture de la journée par M. Julien BENEDETTI (président de l’AedAmu)

17h15 Visite de l’exposition 14-18

La journée est ouverte aux étudiants du Master (S.H.S.), « Savoirs, cultures et patrimoines techniques de la Méditerranée », « Civilisations méditerranéennes antiques et médiévales », »Monde moderne et contemporain: Méditerranée, Europe, Afrique ».

Date : 27 novembre 2014

Lieu : Archives Municipales de Marseille, 10 rue Clovis Hugues, 13003 Marseille. Métro ligne 1 et 2, station Saint-Charles Horaires : 8h30 – 17h15, entrée libre

Crédits photographiques de l’image en une : Un soldat français dort dans une tranchée en 1918, à hievpal, France, National Library of Scotland. Pas de restriction de droits connues.

Ecouter/voir en médiathèque publique

Corinne Brun, documentaliste à la médiathèque de la Cité de la Musique (Paris) est intervenue le 7 octobre 2014 dans le cadre du parcours professionnel des Master 1 mention Histoire et Humanités « Métiers des archives, des bibliothèques et de la documentation sonore et audiovisuelle », HIS Q 211 « Initiation professionnelle ». Plusieurs sites, plateformes et projets ont été évoqués au cours de ces quatre heures. Voilà ci-dessous une synthèse des liens signalés.

Des portails, des facettes, des développements documentaires :

– Une approche de la musique en bibliothèque par des sites web originaux , l’exemple de la médiathèque de Belgique qui propose des créations web exceptionnelles.

– Pour faire connaître à leur public une collection rare de musiques difficiles d’accès, plusieurs projets sont en ligne :

– Les sites des centres de documentation spécialisés permettent de mieux comprendre les nouveaux enjeux de l’intéropérabilité et du catalogage des documents sonores : catalogage à facettes, OAI-PMH, FRBR

  • Le site du Cdmc, centre de documentation de la musique contemporaine, permet de comprendre ce qu’est un bon catalogue à facettes.
  • Pour l’accès aux références : des portails et des formats, les rubriques professionnelles de la BnF permettent de comprendre comment fonctionnent les portails utilisant le protocole OAI-PMH
  • Un exemple de l’usage du protocole OAI-PMH en musique pour la musique contemporaine http://www.musiquecontemporaine.fr/fr/accueil
  • avec une description du protocole OAI-PMH pour ce portail
  • FRBR,
  • Pour aller plus loin… et pas spécifiquement en musique, le
    Web de données.

Un outil central dans le catalogage de la musique, les TUM ouTitres Uniformes Musicaux : explications , normes de catalogage, exemples
– sur le site de Médiadix
– sur le site de l’ACIM
– sur le site de la BnF :

Nouvelles éditorialisations, les webdocs
– Le webdocumentaire du festival d’Aix-en-Provence : http://www.festival-aix.com/webdocs
– Les webdocumentaires sur Arte : http://1914dernieresnouvelles.arte.tv

S’orienter, orienter les publics
– Les signets de la Bnf, domaine musique : http://signets.bnf.fr/html/categories/c_780musique.html
– Le répertoire des sites de la médiathèque de la Cité de la musique
http://mediatheque.cite-musique.fr/masc
(attention changement d’adresse en janvier, voir Philharmonie de Paris)
– Le répertoire de l’association de bibliothécaires, AIBM
http://www.aibm-france.fr/signets-aibm/signets-generalistes
– Interrogation du terme « Musique » sur le répertoire de ressources électroniques Aldébaran : http://aldebaran.revues.org

La bibliothèque comme « 3e lieu » : la médiation
Article de Xavier Galaup dans BBF n°2, juin 2014,
– Le blog de Xavier Galaup: http://www.xaviergalaup.fr/blog/2011/06/11/micro-animations-pour-une-bibliotheque-troisieme-lieu
– Un article sur la médiation en bibliothèque musicale :
http://www.xaviergalaup.fr/blog/2011/05/28/si-tu-ne-viens-pas-a-la-bibliotheque-la-bibliotheque-viendra-a-toi
– Un bel exemple : la médiathèque des Champs libres à Rennes :
http://www.bibliotheque-rennesmetropole.fr
– Biblio remix : http://biblioremix.wordpress.com

L’information professionnelle
Musique en bibliothèque, sous la direction de Gilles Pierret. Ed. du Cercle de la librairie, 2012
(LE livre de référence ! Un ouvrage collectif qui examine l’essentiel des sujets et des problématiques actuelles)
• Le BBF, Bulletin des Bibliothèques de France
La formule de la revue est renouvelée en 2014 à la recherche d’une diffusion vers des publics élargis. Voir en particulier le n°2 sur le thème « La musique, nouveaux enjeux », qui comporte un article sur la médiathèque de la Cité de la musique (rédigé par plusieurs personnes de l’équipe).
voir aussi celui de Xavier Galaup, sur le 3e lieu.

Site pour les professionnels
– La BnF, rubrique « Outils et normes » : http://www.bnf.fr/fr/professionnels.html
– L’Enssib : Formations et EnssibLab sur le numérique  : http://www.enssib.fr

Les associations professionnelles
– ACIM – Association pour la coopération des professionnels de l’information musicale : http://www.acim.asso.fr
– AFAS – Association française des archives sonores, orales et audiovisuelles : http://afas.revues.org
– AIBM – Association internationale des bibliothèques, archives et centres de documentation musicaux : http://www.aibm-france.fr (groupe français de IAML)
– IAML – International association of music libraries, archives and documentation centre : http://www.iaml.info

Des personnalités
Des nouvelles du monde musical, diffusion, documentation par
– Gildas Lefeuvre : http://www.gildaslefeuvre.com
– Gilles Rettel : http://blog.formations-musique.com

Pour toute question, complément d’information, suggestion, n’hésitez pas à contacter Corinne Brun, Médiathèque de la Cité de la musique
221 av Jean-Jaurès
75019 Paris
01 44 84 46 85
cbrun-at-cite-musique.fr

Crédits photographiques de l’image à la une : Cité de la musique par Magnus Manske, CC-BY-SA-2.0-fr.

La chaîne de traitement du document

Le premier cours de parcours professionnel (HIS S99, HIS22, S35) du Master 2 mention Histoire et Humanités « Métiers des archives, des bibliothèques et de la documentation sonore et audiovisuelle » (AMU) a eu lieu le 18 septembre 2014. Il présentait la chaîne de traitement du document en prenant en compte les différentes spécialités et en mettant en avant la convergence des métiers. Le diaporama en soutien à ce cours est accessible sur le nouveau carnet du Master où seront publiés régulièrement des informations sur les différents enseignements :

Master « Métiers des archives, des bibliothèques et de la documentation sonore et audiovisuelle »

Le Master professionnel (1 & 2) “Métiers des bibliothèques, des archives et de la documentation sonore et audiovisuelle” est organisé au sein du Département d’histoire UFR ALLSH arts, lettres, langues, sciences humaines et sociales Aix-Marseille Université (AMU). Adossé à l’unité mixte de recherche TELEMME (UMR 7303, Temps, espaces, langages, Europe méridionale, Méditerranée) de la maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme (MMSH), il s’appuie sur le réseau professionnel régional et national de ce laboratoire. Les connaissances abordées sont celles de l’histoire des institutions, mais aussi de la gestion, l’administration, la médiation des fonds d’archives, des bibliothèques et de la documentation sonore et audiovisuelle. En valorisant les bonnes pratiques, elle vise à assurer aux étudiants un fort degré d’autonomie et les réflexes professionnels adéquats dans les postes qu’ils occuperont au service du livre, des archives et de la documentation sonore et audiovisuelle. Elle invite également à découvrir le rôle de l’histoire dans les centres de ressources publics et privés et à appréhender les enjeux juridiques et éthiques pour la gestion et la diffusion des collections comme la mise en place de politiques d’archivage et documentaires. Le point fort de ce master est de proposer une spécialisation à un métier, fondée notamment sur plusieurs stages, tout en introduisant un enseignement transversal des digital humanities, ce qui permettra aux étudiants d’exercer leurs fonctions dans divers contextes. Le parcours propose aux étudiants de M1 une formation de haut niveau spécialisée en sciences humaines qui leur permet en outre de recevoir une initiation poussée et exigeante à trois métiers de l’information scientifique et technique : bibliothèque, archives et documentation sonore/audiovisuelle ; au cours du master 2, ils privilégient l’un de ces domaines de compétence tout en intégrant des savoirs complémentaires transdisciplinaires.